Formation initiale scolaire

Points-clés de la formation initiale scolaire

L’enseignement agricole, au sein de Réana, conjugue filières générales (de la classe de 4e aux sections scientifiques des classes préparatoires aux grandes écoles), technologiques et professionnelles (du certificat d’aptitude professionnelle agricole -CAPA- au brevet de technicien supérieur agricole -BTSA , Licence et diplôme d’ingénieur).

 La formation initiale scolaire dans l’enseignement agricole couvre ainsi 3 voies:

  • la voie générale
  • la voie technologique
  • la voie professionnelle

La voie Générale et la voie Technologique ouvrent les portes vers la poursuite d’études supérieures: BTSA, BTS, Etudes Universitaires et Grandes Ecoles.

La voie Professionnelle permet de concrétiser une passion en d’en faire son métier: diplôme professionnel pour l’entrée dans la vie active (CAPa, BPA, Bac Pro) ou poursuite d’études supérieures (CS, BTSA, BTS, licence).

Quelques repères pour rentrer en classe de 4ème et 3ème

Ces 2 années correspondent à une période de détermination :

  • entrée dans une démarche de découverte professionnelle: métiers de l’agriculture, de l’agroalimentaire, de l’aménagement de l’espace et de la protection de l’environnement, des services en milieu rural.
  • pédagogie diversifiée et actions concrètes, stages …
  • accompagnement personnalisé et enseignements pratiques interdisciplinaires

A la fin de la 3e, les élèves passent le diplôme national du brevet (série professionnelle). Ils s’orientent généralement vers un CAP agricole ou un bac pro (agricole ou non)

Quelques repères pour rentrer en 2nde générale et technologique, ou professionnelle

  • permet à l’élève de choisir son orientation. On parle d’enseignement d’exploration

  • permet de s’initier aux sciences biologiques, aux méthodes de productions animales et végétales, à l’écologie et à la connaissance du territoire.« écologie agronomie, territoire et développement durable » (EATDD),

  • permet la poursuite d’études vers le Bac général, ou technologique ou professionnel, puis vers les études supérieures

Focus sur le Bac

Le baccalauréat général donne accès aux classes préparatoires (intégrées ou non aux écoles d’ingénieurs), aux licences à l’université, aux BTS et DUT.

La formation se déroule en 2 ans après la Seconde Générale.

Depuis la rentrée 2019, les établissements de l’enseignement agricole proposent un nouveau baccalauréat général et un nouveau baccalauréat technologique, accessibles aux élèves ayant suivi une seconde générale et technologique.

Passer le baccalauréat général en lycée agricole signifie :

  • suivre le tronc commun,
  • bénéficier d’enseignements de spécialités spécifiques:
    • mathématiques, 
    • physique-chimie  
    • Biologie-Écologie
  • bénéficier d’enseignements optionnels:
    • Agronomie–Économie–Territoires,
    • Éducation physique et sportive,
    • Langue Vivante Complémentaire,
    • Hippologie équitation,
    • Pratiques sociales et culturelles.

Le Bac technologique « Sciences et technologies de l’agronomie et du vivant » STAV repose lui aussi sur un tronc commun et des enseignements de spécialités.

Les élèves peuvent approfondir un domaine technologique au choix parmi : agroéquipement, aménagement, transformation, production, services.

Rapprochez-vous du lycée de votre choix pour connaître les enseignements optionnels et enseignements de spécialités proposés.

Le saviez-vous ?

  • l’harmonisation des diplômes favorise la mobilité des élèves entre les formations de l’enseignement agricole et de l’Éducation nationale.
  • le bac général de l’enseignement agricole a la même valeur que celui préparé dans l’éducation nationale.
  • tous les parcours sont possibles entre les 2 systèmes.

Exemples :

  • préparer un BTSA après un Bac pro de l’Éducation nationale, et vice-versa,
  • entrer en Bac technologique Sciences et technologies de l’agronomie et du vivant (STAV) après une 2de GT dans un établissement de l’Éducation nationale

Contactez-nous

Contactez-nous